« retour

Dj Jack El Calvo (Salsa Cubaine & Timba-Paris).





Les yeux bleus glacier fixés sur ses platines, le geste précis, les doigts véloces, le sourire radieux : Jack El Calvo est définitivement la référence des Dj's salsa de qualité de la scène parisienne.

Appelé à mixer aux quatre coins de la France et de l'Europe, Jack El Calvo - le bien nommé - sillonne les clubs latinos du globe.

Le registre de cet amateur de musique est très large,comment pourrait-il en être autrement ?
Frère d'un célèbre claveciniste et chef d'orchestre de musique baroque, Jack a grandi et évolué dans un environnement musical entre le baroque et le rock.
"J’écoute essentiellement du jazz, de la soul-funk, du rock, de la world music et même de la musique classique ! " aime-t-il à dire , c'est probablement cette vaste culture musicale qui fait de lui le deejay favori des aficionados de la salsa à Paris.

"J'aime à retrouver ces influences musicales dans la musique latino que j'écoute. Quelque fois ma quête est vaine, d'autre fois, je suis comblé et il n'est pas rare que je découvre de véritables perles que je m'empresse de faire partager à mon public si tant est que le morceau soit « bailable » assure-t-il.

Le terrain de jeux de Jack El Calvo ? C'est sans aucun doute la salsa cubaine mais ce mélomane averti, écoute aussi du Gilberto Santa Rosa, Hector Lavoe, Oscar d’Leon, el Canario, Puerto Rican Power, Luis Enrique, Victor Manuelle et dans un autre style : Galé, Joe Arroyo.

Désormais reconnu comme "timbaphile" , Jack El Calvo fut parmi les premiers DJ de Paris à s'exporter.

"On m’appelle souvent Pro-JACK (en référence à l’anti-dépresseur : Prozac), car je me dois aussi de donner du bonheur aux gens. Mon bonheur passe par le bonheur de mon public. Si je vois que les gens sont heureux, c’est bon. S’ils repartent crevés, mais le sourire jusqu’aux oreilles, c’est gagné. La salsa est aussi une thérapie. Les gens viennent parfois pour oublier leurs peines ou leurs soucis quotidiens."

Pourtant c'est presque par hasard qu'il découvre la salsa.
Il y a plusieurs années, des impératifs professionnels le conduisent à parcourir Cuba. C'est là qu'il entend pour la première fois dans une ferme à Pinar del Rio « Y que tu quieres que te den » d’Adalberto Alvarez : "il y avait un fermier avec son petit poste, il passait . Je lui ai dit : « qu’est-ce que c’est que cette musique ? » Il m’a dit : « c’est la musique de mon pays, la salsa. ». Je lui ai dit : « il me faut ce disque ». Je lui ai donné 10 dollars, il était très content, à l’époque c’était énorme pour lui, et pour moi j’étais très content d’avoir ce disque-là ; c’était mon premier disque de salsa et je l’ai toujours avec moi dans ma mallette de DJ. C’est un symbole du démarrage de ma passion pour cette musique."

Aujourd'hui, Jack El Calvo posséderait plus de 5 000 Cd's ! De quoi faire le bonheur des passionnés de musique latinos comme celui des danseurs férus de salsa cubaine . "Le public me donne de l’énergie et je lui en redonne. Il y a un véritable échange. Un DJ qui ne regarde que ses platines ne peut pas fonctionner. Il faut savoir regarder, écouter les gens, savoir mettre tel ou tel morceau, redonner de l’énergie s’ils sont crevés, c’est un vrai échange de bonnes énergies. Le public est essentiel."

Chacune de ses prestations est un véritable moment de bonheur urbi et orbi !

Assurément Jack El Calvo maîtrise son sujet !

Pour en savoir plus sur DJ Jack el Calvo (Paris) :
https://www.facebook.com/pages/JACK-El-Calvo/106075279449945?fref=ts />